Jour 2 : La sagesse de l’obéissance

Dec 31 2019

Leider ist der Eintrag nur auf Französisch verfügbar. Der Inhalt wird unten in einer verfügbaren Sprache angezeigt. Klicken Sie auf den Link, um die aktuelle Sprache zu ändern.

Au fur et à mesure que vous lisez la Bible, les rôles que jouent l’obéissance et la désobéissance, par rapport à la bénédiction de Dieu, deviennent de plus en plus évident. Tout a commencé avec Adam et Ève dans le jardin d’Éden. Dans l’obéissance, ils vivaient en paix et avec la bénédiction de Dieu. Leur désobéissance a amené une malédiction, non seulement pour eux mais sur toute la Terre, se privant de la bénédiction de Dieu. Elle a continué avec leurs fils, Caïn et Abel : l’un était obéissant, l’autre non. Et les conséquences ont été évidentes. Puis Abraham, Isaac et Jacob à qui leur obéissance a apporté la promesse à Israël mais la désobéissance s’est accompagnée de conséquences non désirées. Quand Joseph a placé Dieu en premier, même au milieu des circonstances les plus difficiles, une grande prospérité s’est déversée sur Israël, même en temps de famine.

Au travers de la Bible, le principe est tel que l’obéissance à Dieu attire la bénédiction alors que la désobéissance entraîne les difficultés et la souffrance. Sans exception, nous pouvons voir que l’ascension et la chute d’Israël s’aligne à l’obéissance ou la désobéissance de ses chefs.

La leçon est claire. Si nous désirons vivre dans la bénédiction de Dieu, nous avons besoin de Sa sagesse pour discerner ce qui est de l’obéissance et ce qui n’en est pas ; ce qui plaît ou non à Dieu.

De base, l’obéissance est un problème de confiance. L’obéissance est une preuve de notre confiance en Dieu. Si vous ne Lui faîtes pas confiance, vous allez avoir du mal à Lui obéir. Un manque de confiance est un manque de sagesse. Et la sagesse est ce qui va tracer la voie pour vous.

Qui parmi vous craint l’Éternel et écoute son serviteur ?
Si quelqu’un marche dans l’obscurité et manque de lumière,
qu’il place sa confiance dans le nom de l’Éternel et s’appuie sur son Dieu !
Ésaïe 50:10 (S21)

Malgré les avertissements de Samuel, Saul a désobéi à Dieu en agissant au-delà de ses droits. Samuel a averti Saul sur le fait que l’obéissance est plus importante que les sacrifices (voir 1 Samuel 15:22). Le sacrifice c’est savoir se dire NON à soi-même. L’obéissance c’est savoir dire OUI à Dieu. Cependant, il peut nous arriver de faire des sacrifices sans même inclure Dieu. Cela ne veut pas dire que le sacrifice est mauvais, mais que l’obéissance est meilleure. Dieu cherche un cœur obéissant.

Beaucoup de chrétiens rechignent face à l’obéissance. Ils pensent que c’est un principe de la Loi, qui se trouve dans l’Ancien Testament, qui n’a plus de valeur. Pourtant, Jésus était l’exemple de l’obéissance envers Son père dans ce qu’Il faisait, ce qui nous permet aujourd’hui de vivre sous une Nouvelle Alliance de grâce. À aucun moment, dans la Bible, Dieu approuve la désobéissance envers Lui. Répondre OUI à l’invitation de Jésus de l’accepter comme Seigneur de nos vies est une porte ouverte à la vie victorieuse et à la sagesse d’une vie d’obéissance et de soumission envers Lui.

PRIÈRE :
Seigneur, Tu es complètement digne de confiance. Et je sais que quand je manque de confiance en Toi, c’est parce que je n’arrive pas à Te voir comme Tu l’es vraiment. Pardonne-moi et aide-moi à renouveler mon esprit grâce à Ta Parole ; à Te voir en esprit et en vérité pour que je puisse toujours Te répondre favorablement avec assurance.